Classification des défauts… Sont-ils mineurs, majeurs ou critiques ?

Comment les défauts sont-ils classés pendant une inspection de produit ?

defaut-majeur-inspection-produit

Connaître son produit est primordial pour atteindre une qualité optimale. Il est donc important de développer un cahier des charges détaillé des spécifications du produit qui permet de comprendre exactement à quoi doit correspondre le produit final. Les spécifications du produit doivent aussi inclure les défauts avec leur classification. Cela permettra de les identifier lors de la production et des contrôles qualité. Les défauts peuvent être anticipés, mais la liste doit évoluer selon les observations et les avis des consommateurs.

classification-defauts-controle-qualite

Chaque défaut est généralement classé soit comme mineur, majeur ou critique. A Pro QC, nous utilisons les descriptions suivantes :

Critique – Un défaut critique est un défaut susceptible de causer des blessures à l’utilisateur final du produit ou à d’autres personnes à proximité immédiate de son utilisation.

Exemple de défaut critique : un défaut qui rend une pièce en plastique tranchante pouvant potentiellement blesser quelqu’un. Pour cette situation, le NQA (niveau acceptable de qualité) est de 0.10. Les productions contenant un seul défaut critique sont rejetées d’office.

Majeur – Un défaut majeur correspond à tout défaut à l’exception des défauts critiques, susceptibles d’entraîner une défaillance, pouvant réduire l’utilisation du produit ou la vente du produit.

Exemple de défaut majeur : une grande rayure à l’extérieur du produit. Le NQA est généralement strict pour les défauts majeurs, donc moins de défauts sont acceptés dans l’échantillon inspecté.

Mineur – Un défaut mineur correspond à un défaut ne réduisant pas la possibilité d’utilisation du produit et ayant peu de conséquence pour son utilisation. Cependant, il reste tout de même un défaut de fabrication qui ne respecte pas le niveau de qualité attendu.

Exemple de défaut majeur : une petite rayure à un endroit peu visible du produit.

Conseils de professionnel :

  • Plus les critères du produit sont spécifiques et détaillés, plus il est facile de détecter les défauts.
  • Fournir des photos est particulièrement utile pour identifier les défauts lors des inspections de produits.
  • Traquer les défauts et noter les améliorations possibles aide à optimiser les processus de fabrication et à apporter plus de valeur aux consommateurs.

Leave a Reply